alain
alain


 

BIOGRAPHIE

   Alain Cahagne a successivement travaillé l'orgue avec Louis Thiry (Rouen), Odile Bayeux (Paris), le clavecin avec Mireille Podeur, Huguette Dreyfus, Françoise Lengellé, la basse-continue avec Dirk Borner et Jesper Christensen, sans compter quelques rencontres marquantes avec Bernard Lagacé, Mireille Lagacé, Willem Jansen et Jean Boyer.

Organiste et claveciniste, diplômé du C.N.S.M. de Lyon, titulaire du Certificat d'Aptitude, du Diplôme d'Etat de Musique Ancienne et d'Instrument Ancien, du Diplôme d'Etat de Formation Musicale et Titulaire des Grandes Orgues de l'Eglise Saint-Pierre de Sète, Alain Cahagne mène une activité de pédagogue et de concertiste.

Alain Cahagne jouant sur l

Après avoir enseigné au Conservatoire de Sète l'orgue, le clavecin et la basse-continue, il enseigne actuellement au Conservatoire à Rayonnement Régional de Montpellier ainsi qu'à la Faculté de Musicologie Montpellier III.

Spécialiste de musique ancienne, il est intervenu au CFMI de l'Université de Montpellier dans le cadre de la formation continue pour la musique ancienne, et comme membre du jury du D.E. de musique ancienne. Par ailleurs, il donne ou participe à de nombreux stages et masters class.

Soliste ou continuiste, il se produit aussi bien en France qu'à l'Etranger.

Il participe à plusieurs enregistrements pour le Festival Radio France et l'Orchestre National de Montpellier avec lesquels il se produit aux côtés de nombreux artistes et sous la direction de chefs prestigieux.

Il joue dans de nombreux ensembles ou formations vocales et instrumentales, ainsi que dans le cadre de Festivals de Musiques Anciennes.

Salué par la critique internationale, il enregistre l'opéra RINALDO de Händel, dans une version inédite de chambre avec l'Ensemble Hypothésis (label Solstice).

Il crée des partenariats. Avec l'Ensemble Vocal de Montpellier où son Ensemble travaille sur un programme inédit de Musiques Baroques Sud-américaine.

Travaille avec le Musée Fabre pour l'Exposition Raoux 2010

Bruegel

Il fonde l'Ensemble Langues d'O.C. ( Langues d'Orgue et de Clavecin ) pour explorer le répertoire des œuvres concertantes pour orgue ou clavecin en formation de solistes.

Il rencontre Françoise Di-Tucci, architecte, scénographe, qui devient la co-directrice artistique de l'Ensemble Langues d'O.C.qui prendra aussi le nom de Baricades Misterieuses en relation avec le célèbre morceau de François Couperin. Ils décident, ensembles, d'aborder la notion d'espace et de fusionner l'idée de concert avec les arts de scène : au Festival de Vendargues(34), ils créent ensembles, des formes de concerts « mis en tableau » et en espace.

En juillet 2010, ils initient les Premières Rencontres Internationales du Vignogoul, festival de musique sur instruments anciens, dans l'abbaye cistercienne de Pignan dans l'Hérault. A cette occasion, Alain Cahagne convie, pour jouer aux côtés de l'Ensemble Langues d'O.C. ou Baricades Mistérieuses, la fine fleur des musiciens internationaux…

  

 

. fond